De tout et de rien!, Inspi Pics

Avril 2016

Me voici de retour pour ce 3ème rendez-vous de l’Inspipics de la Fée Biscotte!

J’aime beaucoup ce rendez-vous et je prends beaucoup de plaisir à voir où une simple photo m’emmène.

Voici la photo de ce mois d’Avril.

11225385_444928049037248_5405086379968527057_n

C’est une photo d’Alexandre Perotto.

J’y vois le bout d’un tunnel. Et c’est ce dont j’ai désespérément besoin de voir en ce moment, le bout du tunnel.

Alors oui, j’ai tout pour être heureuse : un adorable P’tit Loup que j’aime à la folie, un super mari que j’aime à la folie aussi! On est marié, on a une maison, le top quoi. Oui, mais non! Je galère niveau professionnel, et ça, ça me mine.

Je me suis battue pour réussir et finir mes études. J’ai un bac + 5 dans la culture. Et quand tu arrives dans le monde du travail, c’est la grosse désillusion. Il n’y a absolument pas de boulot dans ma branche, ou si peu. Et on ne te le dit pas ça quand tu te lances dans ces études-là, il leur faut leur quota d’étudiants sinon ça ne marche pas!

Mais la réalité est différente, les postes sont pris et on ne remplace quasiment plus les départs en retraite. Sans parler des subventions qui sont sucrées! Alors oui, il y a des concours, mais là encore, on ne te dit pas qu’ils sont très très difficiles à obtenir et encore rien ne te garantit un poste après ça. Je connais des personnes qui bossent comme des dingues, qui ont eu le concours et qui n’ont pas trouvé de postes après, c’est terrible! Et tous ceux qui peuvent passer les concours de catégories A se rabattent sur les B et C, pour avoir une chance de l’avoir, donc encore moins de chances pour les autres…

Je n’ai pas choisi l’option « Concours », je ne suis pas restée sans rien faire pendant tout ce temps non plus! Pendant mes stages, j’avais fait du guidage dans un musée et ça m’avait bien plus. Je me suis dit « pourquoi pas? », histoire de rester un pied dans la culture, le temps de trouver LE travail de mes rêves! Et puis finalement, tu y mets un pied, puis deux, puis les chevilles, les genoux, et tu y es jusqu’au cou. Maintenant, mon CV est catalogué « guide » à cause (ou grâce, ça dépend) des quelques expériences que j’ai eu… Dans l’absolu, ça ne me gêne pas puisque j’aime ça. Mais là encore, rien n’est parfait, sinon ça serait trop simple. Il n’y a pas de postes non plus. Et quand il y en a, ce sont des vacations. En gros, une semaine, tu travailles 5h, la suivante 3, et encore la suivante 10h… Ça va un temps, mais j’ai besoin de quelque chose de stable, ne serait-ce que pour faire garder mon P’tit Loup! J’avais quand même réussi à dérocher un CDI mais de 150 par an… Oui, oui, tu as bien lu. Je ne pouvais même pas payer un caddie au supermarché! Alors rajoute les transports, … Ce n’était plus possible. Et cerise sur le gâteau, j’ai fait un master (pas une licence pro) donc je n’ai pas droit à la carte de guide professionnel…

Je cherche désespérément une solution. Je pense laisser tomber cette voie, comme beaucoup de mes camarades de classe.

Reprendre des études? Pourquoi pas? Mais pour faire quoi? Ce qui pourrait me plaire est encore plus bouché…

Pour le moment, je cherche juste quelque chose qui pourrait me sortir un peu la tête de l’eau. Je pourrai aussi être une maman à la maison (c’est déjà un sacré travail!), mais j’ai besoin de faire autre chose. Et autant vous dire qu’en ce moment, je suis exténuée, alors le ménage et les repas, ce n’est pas la fête. Je ferai une piètre maman au foyer!

J’ai l’impression que côté professionnel, je n’ai pas ma place. Je suis totalement perdue alors je cherche un peu à droite à gauche. Quand je pense trouver, il y a toujours quelqu’un pour faire une petite remarque. Ça ne part pas forcément d’un mauvais sentiment, mais ça touche là où ça fait mal. Je prends toujours ce que les gens me disent très à cœur, trop surement. Mais c’est dans ma nature. Du coup, je me remets toujours en question. Est-ce une bonne idée? Est-ce que je vais y arriver? Est-ce que ça va me plaire?

Je ne trouve pas ma place. C’est très dur. J’ai des diplômes mais pas de travail, et quand tu postules ailleurs, tu n’as pas les diplômes ni l’expérience qu’il faut. Personne pour te donner ta chance.

J’ai l’impression de m’enfoncer dans un puits sans fond, d’avancer dans un tunnel de plus en plus sombre. Et je cherche désespérément la petite lumière au bout du tunnel, cette petite lueur d’espoir qui me fait penser que moi aussi j’ai ma place. Je veux juste que Papa et P’tit Loup soient fiers de moi (P’tit Loup est trop petit et je sais que Papa est déjà fier), mais surtout je veux moi, être fière de moi, assumer totalement mes choix et dire à ceux que ça dérange d’aller voir ailleurs si j’y suis! Il y a encore du travail ( là, pour le coup j’en ai! 😉 ) mais je prends de plus en plus confiance en moi. Surtout depuis que mon P’tit Loup est là. J’ai quand même réussi là, une pure merveille! 😉 Rien de tel pour me donner confiance en moi!

Alors même si c’est très dur en ce moment et que je suis dans le noir le plus total, même si je ne vois pas cette lueur, je sais qu’il n’est pas loin et que je vais bientôt le voir, le bout du tunnel….

Retrouve d’autres participations ci-dessous :

La Fée Biscotte (toutes les participations sont notées sous son article, au cas où j’en aurai oubliées!)

Vida Moca

La casa à photos

MousS Et Compagnie

les idées du samedi

 Les tribulations d’une parisienne trentenaire

La Galaxie de Celichou

Some Ideas

Publicités

15 réflexions au sujet de “Avril 2016”

  1. et je souhaite de tout coeur que tu trouves le bout de ton tunnel; la vie n’est jamais simple, il faut s’accrocher, ma fille aussi a envie de changer d’orientation, elle songe à passer le concours pour être professeur des écoles! on verra , en tout cas accroches toi et tu vas y arriver!!!
    bonne journée
    danièle

    Aimé par 1 personne

  2. Parfois il faut oser se lancer dans une aventure différente, ne pas trop se poser de questions ou au contraire, se poser pour apprendre à mieux se connaître pour mieux se positionner. On avance au début lentement, et ensuite, vite et de façon fructueuse.Cherche des aides constructives, rencontre des personnes différentes. Et surtout, ne te décourage pas. ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Parfois je me demande si les diplômes ont encore une réel signification et utilités. Je veux dire par là que bien souvent la caissière du super U a un Bac +2. Je ne dit pas ça de manière péjorative mais pour dire que les diplômes ne t’ouvrent plus les portes de l’emploi car bien souvent les employeur sont exigent et demande toujours plus et pour quoi? Pour trois francs six sous. Bon courage à toi, ne baisse pas les bras.

    Aimé par 1 personne

  4. Tu touche là un phénomène qui se répand comme trainée de poudre (a ce que l’on vois au infos). Cela doit être terrible de faire des études puis de rester sur le carreau, je ne peu pas dire que je comprends, n’ayant pas fait d’études et n’ayant jamais été confrontée à ce genre de problèmes. Il y a quelques 20-30 en arrière un job quitté un autre était retrouvé de suite sans même se poser de question. Je compatis au difficultés que rencontre les jeunes maintenant 8et certains moins jeune) Amicales bisessssss

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s