Le deuxième trimestre de grossesse : ça se corse!

May 14 • 10_00 PMThe Champagne Loft

Ça fait un moment déjà que je n’avais pas écrit au sujet de ma grossesse. J’en étais restée au 2ème mois et à mes nausées carabinées! Souviens-toi, c’était ici!

Je ne vais pas te faire le descriptif mois par mois, ça ne serait pas intéressant. Aujourd’hui, je vais te parler de mon deuxième trimestre donc les mois d’avril, mai et juin 2015!

Je te le dis, tout de suite, j’ai adoré mon deuxième trimestre!!! A la fin du 1er trimestre, mes nausées se sont enfin calmées et j’ai pu reprendre le travail normalement.

Et surtout, on a commencé à annoncer la bonne nouvelle! Bon, la famille proche était déjà au courant, on n’a pas pu garder le secret très longtemps tellement on était heureux! 😉 Et donc, on a pu prévenir les amis, les collègues, …

J’ai vécu mon deuxième trimestre comme sur un petit nuage. On commençait à voir le petit bidon et surtout j’ai senti mon bébé bouger pour la première fois! Je crois que je m’en souviendrais toute ma vie! Il faisait du soleil, j’étais sur le quai de la gare en attendant mon train pour aller travailler et j’ai senti comme un chatouillis dans le ventre. Ça aurait pu faire penser à un gargouillis comme quand tu as faim, mais non, je savais que c’était différent. C’était mon petit haricot qui grandissait à vitesse grand V! Et ça s’est confirmé les jours et les semaines d’après!

J’étais donc sur mon nuage de bonheur et de bien-être jusqu’à ce jour de la mi-juin. Je suis allée au travail et j’ai commencé ma visite (j’étais guide, je faisais des visites de la ville pendant 2h). Au bout de 15-20 minutes, j’ai commencé à me sentir un peu faible et à sentir tout tourner. Apparemment, j’ai du changer de tête car les gens qui suivaient ma visite sont tout de suite venus me soutenir. Par chance, j’ai une collègue qui passait par là, qui m’a remplacée au pied levé!

J’ai quand même eu peur alors j’ai tout de suite appelé Papa. Il est venu me chercher, il ne voulait pas que je prenne le train toute seule pour rentrer. N’étant pas rassuré, il a appelé la maternité. Ils nous ont dit de passer pour être rassurés sur ce qui se passait.

Nous arrivons donc aux urgences maternité. Ça a été l’occasion de voir où j’allais accoucher, mais bon, c’était la première fois que j’y allais et ça ne serait pas la dernière…

La sage-femme qui était là, très gentille dame d’ailleurs, m’a expliqué que mon petit malaise était tout à fait normal. C’est le bébé qui appuie sur des veines et qui gène un peu la circulation sanguine. La chose à faire, c’est de s’allonger sur le côté gauche pour soulager la pression du bébé. Pas toujours évident! J’étais sur la Grand Place et il pleuvait… 😉

La sage-femme me dit donc que tout va bien et que je peux rentrer à la maison. Mais comme elle voit qu’on est quand même inquiets avec Papa, elle nous dit qu’on va faire un monitoring pour qu’on soit totalement rassurés.

Elle me met donc du gel sur le bidon et place le gros capteur sur mon ventre, bien serré. Et elle quitte la pièce.

Quel bonheur d’entendre le petit cœur de mon bébé! Le petit cœur bat bien, Papa et moi commençons à nous détendre, tout va bien! La sage-femme rentre dans la chambre, et là, c’est le drame!

J’exagère, il n’y a pas eu de drame mais elle nous a dit une chose à laquelle on ne s’attendait pas du tout. En effet, elle m’a dit que j’avais des contractions, déjà, à même pas 6 mois de grossesse. J’avais bien senti que mon ventre « se serrait » un peu parfois, mais je ne m’étais pas rendu compte que c’était des contractions, je n’avais aucune douleur! En général, c’était quand bébé bougeait, je pensais que c’était une réaction normale. Mais non, pas du tout! Autant de dire que j’ai eu un petit coup de stress d’un coup!

Ma gynéco est arrivée et m’a mis en arrêt pour 15 jours pour me reposer.

Finalement, j’ai refait un monitoring après ces 15 jours de repos, mais rien n’avait changé. Le verdict est tombé, repos obligatoire, je suis en menace d’accouchement prématuré, MAP pour les intimes…

La suite au prochain épisode…

Et pour toi, comment s’est passé ton deuxième trimestre de grossesse?

Publicités

2 réflexions sur “Le deuxième trimestre de grossesse : ça se corse!

  1. Les désagréments de la grossesse ! C’est une expérience qui a ses joies mais c’est aussi une sacré épreuve ! Je suis actuellement enceinte de mon deuxième et j’ai refusé l’arrêt à 4 mois de grossesse car il fallait que je termine mon Master, mon concours et que je passe le permis mais je t’avoue que je savoure les vacances et le repos obligatoire car ayant eu une préma en première grossesse, ça reste une épreuve traumatisante ! Merci pour ton témoignage !

    Aimé par 1 personne

    • Avec le recul, je me rends compte que tout n’était pas tout rose, mais j’ai adoré être enceinte! 😉
      Bon courage pour ta grossesse!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s