Le mystère Sherlock (J.M Erre)

Je t’en ai déjà parlé, à la base, j’ai fait des études d’histoire puis de patrimoine. J’aime la culture en général. Et je pense qu’il est important, pour tout le monde, de s’approprier la culture. Tout le monde a le droit d’aller au musée par exemple, ce n’est pas réservé à une « élite ». Dans cet esprit, j’avais ouvert un blog, il y a quelques années pour partager avec vous, « mes coups de cœurs culturels ». Il y avait de tout : des livres, des musées, des séries,… Voici le lien vers ce blog : Objectif COOL-ture.

Aujourd’hui, j’ai beaucoup moins de temps pour tout ça malheureusement. J’ai laissé tomber mon blog mais j’espère bien pouvoir incorporer certaines choses sur celui d’aujourd’hui.

Je commence par partager un article que j’avais écris le 29 décembre 2014 sur un livre que j’avais beaucoup apprécié : Le mystère Sherlock de J.M Erre.

9782266233552

Quatrième de couverture : « Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l’accès à l’hôtel Baker Street, coupé du monde pendant trois jours à cause d’une avalanche, et découvrent un véritable tombeau. Alignés dans la chambre froide reposent les cadavres de dix universitaires qui participaient à un colloque sur Sherlock Holmes. Le meilleur d’entre eux devait être nommés titulaire de la toute première chaire d’holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer…

Hommage à Sherlock Holmes et à Agatha Christie, rebondissements, suspense et humour (anglais) : « Élémentaire, mon cher Watson!« 

« Un petit bijou d’humour et d’autodérision. L’auteur met toute son érudition au service d’une enquête aussi délirante qu’hilarante. » Blaise de Chabalier – Le Figaro littéraire

« Véritable Cluedo® alpin à la sauce San-Antonio, le mystère Sherlock a de quoi séduire au-delà des seuls amateurs de romans noirs. » Julien Bisson – LIRE

Le mystère Sherlock… Je suis tombée sur ce livre complétement par hasard. J’étais dans une célèbre librairie à la recherche d’un autre livre quand j’ai vu cet ouvrage en tête de gondole. La couverture et le titre m’ont attirée. J’ai pris le livre, je l’ai retourné, j’ai lu son résumé et je ne l’ai plus lâché!
Il faut dire que le résumé et les critiques sont assez alléchants.
Des universitaires se réunissent pour un colloque sur Sherlock Holmes et après s’être retrouvés bloqués par la neige, sont retrouvés morts dans la chambre froide de leur hôtel.

Je ne connaissais pas du tout l’auteur, J.M. Erre, mais j’ai adoré son style, son humour. Il réussit à nous faire sourire et même rire alors que l’histoire en elle-même est relativement sombre : dix personnes sont retrouvées mortes au fur et à mesure du roman! Et ce n’est pas son seul exploit! Il réussit également à nous tenir en haleine, tout au long de cet ouvrage : pas un seul moment de lassitude. Et même à quelques pages de la fin, le mystère est toujours aussi épais qu’au début.
J’ai vraiment dévoré ce livre tant la curiosité me poussait à découvrir le pourquoi du comment.
Et la cerise sur le gâteau: on s’attend à tout sauf à cette fin!

Élémentaire mon cher Watson!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s