De tout et de rien!, Famille, Humeur, La Grossesse, Mois par mois

Mon accouchement

J’ai longtemps hésité à publier cet article. Je trouve qu’un accouchement, c’est quand même assez personnel. Et en même temps, j’ai vraiment envie de vous raconter pour en garder une trace, pour pouvoir me souvenir plus tard. Et si en plus, ça peut rassurer des futures mamans…

J’avais rendez-vous ce 29  mars à la maternité pour un contrôle. J’en étais à 38 SA. Je n’avais pas très bien dormi, je ne sais pas pourquoi. J’étais un peu tendue, sans raison. Alors j’ai demandé à Papa s’il voulait bien m’accompagner. Il a conduit le P’tit Loup à l’école puis est revenu me chercher pour aller à la maternité.

IMG_20190329_092418
Dans la salle d’attente!

On a fait un monitoring. J’avais des contractions mais c’était comme d’habitude, rien d’exceptionnel! Oui, j’ai eu des contractions depuis le mois de janvier et certaines fois beaucoup plus fortes et plus rapprochées que ce jour là. Donc j’avoue que j’étais un peu déçue, je me disais que ça ne serait pas pour cette fois-là encore.

Ensuite la gynécologue est arrivée et on a fait une échographie. Ça faisait bien 15 jours – 3 semaines que j’étais à 0 sucre! C’était mon régime diabétique en pire! Je n’en pouvais plus! J’ai dû arrêter totalement le sucre car j’avais trop de liquide amniotique. La gynéco contrôle et me dit qu’il y en a encore beaucoup (Youhou!) et que c’est embêtant alors elle va estimer le poids du Loustic. Et là, BIM! Estimation 3,8kg! C’est pas une crevette quoi! 😉 Elle examine mon col, toujours fermé, mais visiblement il était « réactif » car elle m’a annoncé qu’on allait déclenché l’accouchement…

Ce n’est pas évident à expliquer ce que j’ai ressenti à ce moment-là : de la joie (évidemment!), de l’excitation, et en même temps un peu de peur!

On m’a remis sous monito, le temps de me donner une chambre. Ensuite, on a mis nos affaires dans la chambre, et on est allé chercher le sac dans la voiture (on ne sortait plus sans au cas où!) et Papa a mangé un sandwich. Il est intenable et ronchon s’il ne mange pas, et j’avais besoin qu’il soit au mieux de sa forme! 😉

On nous a ensuite installé dans la salle de travail. C’était la même que pour mon P’tit Loup! Et on a vu la sage-femme de garde : Delphine. Je la connaissais bien puisque c’est elle qui avait fait mes suivis tout au long de ma grossesse. Ça rassure!

Le temps de faire tout ça, la perfusion qui met la machine en route a été faite vers 12h – 12h30. Pour le reste, je ne me souviens plus trop des heures, je n’ai pas fait attention. Mais je me souviens bien du déroulé de l’après-midi.

J’étais toujours sous monito, bien sûr, et je commençais à bien sentir les contractions, de plus en plus fortes et de plus en plus rapprochées. C’était donc le moment pour la péridurale. Tout au long de ma grossesse, je me suis posée la question de la péridurale. Non pas pour ressentir la naissance ou trucs de ce genre, non, la médecine a un truc pour empêcher de souffrir bah je le prends, pas de problème! Non, en fait, c’est plutôt que je n’avais pas un super souvenir de la péridurale pour mon P’tit Loup alors j’ai beaucoup hésité. Et puis, j’ai eu une belle fausse alerte très douloureuse quelques semaines avant l’accouchement, et je me suis dit que ça faisait trop mal alors go pour la péridurale!

L’anesthésiste entre dans la salle de travail et là, je ne sais pas ce qui s’est passé, j’ai eu une grosse crise d’angoisse. J’ai commencé à trembler de tout mon corps, c’était incontrôlable! Heureusement, Papa m’a rassurée. Et l’anesthésiste a pu commencer. Et je ne sais pas comment c’est possible mais elle a réussi du premier coup et c’était super bien dosé. Je sentais encore les contractions mais je n’avais pas mal, bref, c’était génial! Et contrairement à la première fois, j’avais une pompe pour contrôler l’anesthésie, c’est moi qui appuyais pour la doser. Que la péridurale se soit bien passée a été un énorme soulagement, je vous assure que j’ai failli embrasser l’anesthésiste tellement j’étais heureuse! 😀

Donc les choses suivaient leur cours. Avec Papa, on faisait des devinettes, on a passé notre après-midi à faire des devinettes! 😉 La sage-femme passait de temps en temps pour voir comment avançaient les choses. J’ai eu le droit de prendre un verre de jus de raisin, je n’avais rien mangé depuis le matin!

Je n’appuyais pas sur le bouton de l’anesthésie puisque même si je sentais les contractions, c’était carrément supportable.

Et puis , je ne sais pas ce qui c’est passé, j’ai senti comme un choc dans le ventre, comme si le Loustic tombait. Je pense qu’il a dû me donner un coup de tête pour sortir! ^^ Toujours est-il que j’ai eu un coup de stress à ce moment-là, j’ai appuyé à fond sur ma péridurale, truc qui ne sert à rien car une fois que la dose est envoyée, il faut attendre avant d’en avoir une autre. Mais psychologiquement, ça aide!^^ Donc là, rebelote, petite crise de tremblements incontrôlables. Et là, j’ai eu une sacrée chance : j’avais fait de la relaxation, de l’hypnonaissance pendant mes cours de préparation à la naissance. Et Delphine m’avait fait un script personnalisé que j’avais écouté à la maison, très souvent. Et elle l’avait sur sa tablette. Et bien croyez le ou non, mais en 30 minutes de temps, je suis passée d’un état proche de la panique à un état de relaxation intense, bref, j’ai failli m’endormir. Papa a halluciné! Moi qui aime avoir le contrôle sur tout, je me suis totalement laissée aller. C’était vraiment top.

C’est à ce moment là qu’on m’a dit que c’était le moment! Mon Loustic avait bien travaillé tout l’après-midi et il était prêt à sortir nous rencontrer!

Je ne sais pas comment décrire ce moment. On m’a dit de pousser à 17H32 et à 17H34, il était là! Il a fallu qu’il fasse le filou en entortillant son cordon deux fois autour de son cou mais il était là en pleine forme : 52 cm et 4kg tout rond! Ce moment est indescriptible. Et contrairement à mon P’tit Loup où la péridurale était trop forte, là, j’ai tout senti mais sans douleur.

C’était parfait, vraiment parfait. Je n’aurai pas pu rêver mieux!

Et je ne sais pas si c’était grâce aux remèdes de « grand-mère » qu’on m’a conseillés à la maternité mais le col a travaillé super vite et bien puisque je n’ai pas eu d’épisiotomie, rien qu’une mini déchirure qui n’a pas nécessité de point et que le travail n’a duré que 5h! Je vous le dis, le top du top! Ça donnerait presqu’envie d’en avoir un troisième juste pour accoucher comme ça! 😉

Publicités

1 réflexion au sujet de “Mon accouchement”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s